Meet Margarita: an Exceptional Scholarship Student

Margarita

Margarita

 

 

 

From: Margarita Fuerez

To: Tandana Foundation Family

Hello dear friends, members and families of Tandana Foundation.

My name is Margarita Fuerez, I’m 25 years old.  I live in Panecillo, Quichinche parish, Otavalo canton.  I’m a student in the ninth level of Commercial Systems. My major is in auditing and accounting.

Firstly I want to say thank you to Tandana’s Director, who thinks about people with lower economical resources and built this foundation; at the same time a deep gratefulness to all those who support this foundation economically, thinking about each student, to reach our dreams. Thanks for believing in my abilities!!

I want to introduce my family who are the biggest reason to keep going, day by day.

My dear Father, his name is Manuel Fuerez, he is a humble person, loving, cheerful, and very caring toward his daughters.  He doesn’t have any education.  He works in the field, because he loves to grow plants from the land, walks in the forest; another things that he likes is to keep animals, such as chickens or cows.

My Dad is a very special adviser to me, every time when I feel tired or sad about my university homework he tells me:

  • Hey daughter, look how lucky you are, you have help from foreigners, there are others who want it, but they cannot have it because they have decided not to study, but you have the opportunity and the possibility, and that’s why you have to take advantage now, you have to study, so you can take care of yourself in life. Also he says to me: don’t forget our culture, our identity, our Andean gastronomy, traditions, experiences,and above all you have to love the land because from it you are going to harvest fruits.

My pretty sister, her name is Cristina Fuerez.

Margarita and her sister

Margarita and her sister

She is 29 years old.  She is always by my side, ready to help me in any situation when I need her. Her support in my job or in the University is important. She works to embroider by hand and by machine, lovely things,which she shows to foreigners who visit my community. I can say that she is like a mother to me.  She is a bit serious and shy.  She finished high school, studying hospitality and tourism business.

Now I’m going to tell about me:

I am a cheerful woman, full of jokes, mischievous and friendly, with the desire to struggle day by day until I reach my objective. I am one who faces problems and tries to cross the challenges with success!!… “I have many dreams to realize”

I’m very glad to be in ninth level which is the last level in the university, because this study has helped me with my personal growth, so with this I can do well in any job. When I study I notice that doors to jobs can open automatically and I can choose to work where I feel good.

Happily I can share with you that I have started to work on my thesis. It is difficult but it doesn’t matter–I’m ready to put all my effort in to complete it. When I graduate I would like to work in a company, so I can help in my home, then I’ll build a house to live with my family.  This is our dream, to improve our economy and to have a worthy home.

 At this moment I’m working in a daycare Monday through Friday, on Saturday and Sunday I go to the university, my homework I do at night.  Actually I love to study, so I’m investigating to gain important knowledge, now I feel more positive and confident in myself. I will always be grateful to the foreigners who support me to give me this wonderful opportunity.

Finally, I want to tell about my experience with the visitors from the United States.

I have visited to the health care program, for a check up with doctors. I shared and joined once with the gardeners in Achupallas at the tree nursery; it was beautiful because we worked with plants. The last three years I have been participating with the volunteer groups teaching them dancing class for the Quichinche parade. it is very funny and they learn about my culture.

I also have a beautiful memory from last year when I spent time with university students from the United States.  They taught us their games and I also shared my traditional games, and it was a lot of fun. We laughed until we couldn’t anymore.  Those are unforgettable experiences and fun moments, and I say thank you to Tandana Foundation and you always will be welcome to Ecuador, my wish is also one day I could visit your country… I’m glad to write to you…. Much success.

See you soon dear friends…. Bye.

 

De: Margarita Fuerez

À: La famille de la Fondation Tandana

 Bonjour chers amis, membres et familles de la Fondation Tandana.

Margarita

Margarita

Je m’appelle Margarita Fuerez et j’ai 25 ans. Je habite à Panecillo, Quichinche paroisse, Otavalo canton. Je suis une étudiante dans le neuvième niveau des systèmes commerciaux. Ma matière principale est l’audit et la comptabilité.

 Premièrement, je voudrais à dire merci à la directrice du Tandana, qui pense aux gens qu’ayant des ressources économiques inférieur et créer cette fondation; à la même temps, une profonde reconnaissance à tous ceux qui soutiennent cette fondation avec l’aide financièrement, en pensant à chaque élève, pour atteindre nos rêves. Merci pour croire en mes capacités!!

 Je voudrais vous présenter ma famille qui est la principale raison de continuer, jour après jour. Mon cher Père, s’appelle Manuel Fuerez. Il est une personne humble, aimant, joyeux et très bienveillante envers ses filles. Il n’a aucune d’éducation. Il travaille dans le champ parce qu’il aime cultiver des plantes de la terre, marche dans la forêt, un autre chose qu’il aime est de garder des animaux comme les poulets ou vaches.

 Mon père est un conseiller très spécial pour moi, chaque fois que je me sensé fatigué ou triste à propos de mes devoirs de l’université, il me dit:

  • Salut fille, regardez à votre chance, vous avez l’aide des étrangers, il y a d’autres qui veulent mais il ne peuvent pas l’avoir parce qu’ils ont décidé de ne pas étudier, mais vous avez l’occasion et la possibilité, et c’est pourquoi vous avez  le profiter maintenant, vous devez étudier afin que vous puissiez prendre soin de vous dans la vie. Aussi, il me dit : n’oubliez pas notre culture, notre identité, not gastronomie andine, les traditions, les expériences, et surtout vous devez aimer la terre parce que de ce que vous allez récolter les fruits.

 Ma belle sœur, s’appelle Cristina Fuerez. Elle est toujours à ma côté, prêt à m’aider quand j’ai besoin n’importe quelle situation. Son soutien dans mon travail ou à l’université est important. Elle travaille à border à la main et à la machine, belles choses, dont elle montre aux étrangers qui visitent ma communauté. Je peux dire qu’elle est comme une mère pour moi. Elle est un peu sérieuse et timide. Elle a fini l’école secondaire, l’étude de l’hospitalité et l’industrie touristique.

 Maintenant, je vais parler de moi:

Je suis une femme joyeuse, pleine des blagues, espiègle et amical, avec le désir de lutter jour après jour jusqu’à ce que j’atteins mon objectif. Je suis celui qui fait face des problèmes et tente de traverser les défis avec succès!!  J’ai beaucoup des rêves à réaliser.

 Je suis très heureuse d’être au neuvième niveau qui est le dernier niveau de l’université, parce que cette étude m’a aidé avec ma croissance personnelle, de sorte à ce que je peux bien faire dans n’importe quel travail. Quand j’étudie, je remarque que les portes à l’emploi peuvent s’ouvrir automatiquement et je peux choisir de travailler là où je me sens bien.

 Heureusement je peux partager avec vous que j’ai commencé à travailler sur ma thèse C’est difficile, mais ce n’est pas grave- je prêt à mettre tous mes efforts pour le compléter. Lorsque j’aurai mon diplôme, je voudrais travailler dans une entreprise donc je peux aider dans ma maison, alors je vais construire une maison pour vivre avec ma famille. C’est notre rêve, pour améliorer notre économie et d’avoir une maison méritant.

 A ce moment, je travaille dans une garderie lundi au vendredi, les samedis et dimanches, je vais à l’université, je fais me devoirs dans la nuit. En fait, j’aime étudier donc j’enquête pour acquérir des connaissances importantes, maintenant je me sens plus positif et confiant en moi-même. Je serai toujours reconnaissant envers les étrangers qui soutiennent moi pour me donner cette merveilleuse opportunité. 

 Enfin, je veux parler de mon expérience avec les visiteurs des Etats-Unis:


Margarita2J’ai visité le programme de soins de santé, pour un check up avec les médecins. J’ai partagé et a joint une fois avec les jardiniers dans Achupallas à la pépinière forestière; c’était beau parce que nous avons travaillé avec des plantes.  Les trois dernières années, j’ai participé avec les groupes des bénévoles par leur enseignant une classe de danse pour la parade Quichinche, il est très drôle et ils apprennent ma culture.

J’ai aussi une belle mémoire de l’année dernière quand j’ai passé du temps avec des étudiants universitaires des Etats-Unis. Ils nous ont appris leurs jeux et j’ai aussi partagé mes jeux traditionnels, et c’était très amusant. Nous avons ri jusqu’à ce que nous ne puissions plus. Ce sont des expériences inoubliables et es moments amusants, et je dis merci à la Fondation Tandana et cous serez toujours les bienvenus à l’Equateur, mon souhait est aussi un jour je pourrais visiter votre pays…Je suis heureuse de vous écrire….Beaucoup de succès.

A bientôt chers amis….Au revoir.

 

 

 

letter page 1

 

 

 

 

 

 

 

letter page 2

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s